Un peu d'histoire:

S’il est vrai que cette fête a fait ses premières apparitions dans la Grèce antique, puis chez les Romains au Vème siècle avant Jésus-Christ, et au XVème siècle en Angleterre, c’est à partir de la période Napoléonienne (donc au XIXème siècle) qu’elle fait son apparition en France [1]. En effet, il semblerait que ce soit dans la tête de Napoléon que cette idée germa, puisque ce dernier évoqua la célébration des mères au printemps [2]. Pour autant, la toute première célébration de cette fête date en France du 10 juin 1906 lorsque les mères de familles nombreuses furent mises à l’honneur dans un village de l’Isère, sous l’impulsion de M. Prosper Roche [3], fondateur de l’Union fraternelle des pères de familles méritant d’Artas, village qui revendique aujourd’hui le titre de « Berceau de la fête des mères ». Il est tout à fait charmant de constater que la célébration de la fête des mères en France est à l’initiative de quelques pères du village d’Artas, prenons-en de la graine Messieurs.
Le 16 juin 1918 [4], c’est au tour de la ville de Lyon de célébrer la journée des Mères, en hommage aux mères et aux épouses ayant perdu un fils ou un mari lors de la Première Guerre Mondiale. C’est à partir de cette époque que les célébrations des mères vertueuses et courageuses se multiplieront. A son tour le gouvernement Français officialise en 1929 une journée des Mères. Enfin, c’est le 25 mai 1941 que le régime de Vichy du Maréchal Pétain officialise cette fête en l’inscrivant définitivement dans le calendrier. Enfin, ce n’est que le 24 mai 1950 que la fête des mères fait l’objet d’un texte de loi la rendant encore plus officielle, sous la présidence de Vincent Auriol lors de la IVème République. Depuis lors, cette fête est toujours célébrée le dernier dimanche du mois de mai, sauf si ce jour coïncide avec la Pentecôte. Dans ce cas, elle a lieu le premier dimanche de juin.
Alors en ce beau dimanche, à toutes les mamans :TRÈS BONNE FÊTE DES MÈRES!
A vous toutes qui ne pouvez fermer l'oeil dès que son enfant tousse,pleure ou n'est pas bien :ce bouquet

photo-178

qu'aurait adoré ma maman.A toi,  Maman ,qui n'est plus là mais à qui je pense si souvent .

Je vous souhaite la plus douce,la plus belle des journées ,entourée de vos enfants :une journée d'amour & de partage.Bises.Couson

photo-175