Nous étions en vacances d'abord dans le Var puis dans ce beau pays de la Provence,terre de Mistral ,Giono, et autres amoureux des terres solitaires et sauvages.

photo-837

photo-838

photo-842

photo-840

photo-835

Et au milieu de nulle part dans ces gorges ,une petite chapelle tournée vers la lumière:

photo-841

photo-836

photo-839

Redescendus vers la plaine on y croise même des moutons avec leur gardien et quelques chèvres:

photo-843

photo-844

photo-846

Alors vous comprendrez que dans cette superbe nature j'ai un peu tout oublié, j'ai fait le vide et ......loupé le coche avec LA journée de la femme!

Mais ce devrait être tous les jors qu'on célèbre la femme , celle pour qui Dieu a inventé les fleurs, dixit Victor Hugo !

Je me sens quand même très stupide car je devais participer au projet d'Elena alias Coeur de Freesia .J'avais fait ma broderie et lacigalelapinblanc (bref un monstre!!hihi!) est partie en laissant tout à Nice!!! je n'avais pas monté la broderie ; là, comme j'ai râté la date je me suis dit autant montrer "la chose" finitionnée!

D'où le titre de cet article FK à savoir Frida Khalo.J'ai toujours aimé cette artiste fauchée par la douleur dès son plus jeune âge:d'abord la poliomyélite puis cette barre du bus dans lequel elle se trouvait avec son fiancé de l'époque (qui la laissera tomber, peur d'avoir une invalide sur les bras!) qui va lui traverser le dos lors d'un accident de la circulation.Beauté de la femme, au caractère si affirmé qu'elle ne se rase pas la moustache au- dessus de ses lèvres qui va surmonter les souffrances physiques comme morales (Diego Rivera son mari la trompe copieusement) aupoint d'écrire cette phrase à laquelle je pense souvent:" Pour créer son propre paradis il faut puiser dans son enfer personnel ".

Je n'ai pas été originale puisque deux autres d'entre nous ont choisi cette femme peintre ,mexicaine mais je tenais vraiment à rendre hommage à son courage, à sa beauté , à son élégance , à sa ténacité.Alors voilà Frida avec son animal favori: le singe, cadeau de Diego.

photo-831

photo-832

photo-833

photo-834

Broderie montée en pinkeep , je voulais que les épingles traduisent la souffrance qui l'a accompagnée toute sa vie.

Merci Elenna pour cette belle initiative.

Elenna a ouvert un site où vous pouvez voir les créations des autres participantes mais je suis sûre que vous y êtes déjà allées, c'est ici (clic).

Merci de votre fidélité & de vos commentaires qui me poussent à aller toujours plus loin & qui me donnent confiance en ce que je peux faire.Doux bisous & agréable journée. Couson